Grand Palais
de Julien Gaillard et Frédéric Vossier
création mars 2023
La Comédie de Reims / Durée : 1h25
Compagnie ROSEBUD / répétitions Grand Palais
Ce jardin, c’est le seuil. Le premier. Jusqu’à toi. Jusqu’à l’image de ton corps, laissé là, comme un vêtement sale, dans les W.-C. d’une chambre d’hôtel.

Paris, le 26 octobre 1971, dix heures du soir. Les invités attendent au buffet organisé pour le vernissage de l’exposition qui lui est consacrée au Grand Palais. C’est la consécration ultime. Francis est submergé d’images, de pensées, de souvenirs. Le matin, alors qu’il travaillait aux préparatifs de l’exposition, il a reçu un coup de téléphone du patron de l’hôtel où il loge avec son modèle et ex-amant, Georg.

La France consacre l'œuvre de Francis Bacon lors d’une rétrospective au Grand Palais en 1971. George Dyer a été l'amant du peintre. Il se suicide dans un hôtel parisien deux jours avant l'inauguration de l'exposition.
Compagnie ROSEBUD / répétitions Grand Palais
Présentation

Comme un nouvel "Orphée et Euridyce", Francis et Georg dialoguent, sans se répondre, comme on parle à un absent : Georg, dans un anonymat aussi complet que la gloire de Francis est grande. Georg aussi seul que Francis est entouré. Aussi nu que Francis est masqué. Une parfaite asymétrie entre eux.

Grand Palais est la rencontre des écritures de Julien Gaillard et Frédéric Vossier, habitant chacun les sensibilités et langages si différents de Bacon et Dyer.

A bien des égards, Grand Palais est une pièce à part.

Avec cette pièce, Frédéric Vossier et Julien Gaillard font un geste manifeste. Ils ont pactisé pour occuper un même espace littéraire, une même pièce, au risque de sombrer dans le chaos dont parle Hermann Melville quand il écrit : « Un peu pour la même raison qu’il n’existe qu’une planète dans telle orbite déterminée, il ne peut y avoir qu’un personnage original pour une œuvre d’imagination : deux personnages entreraient en contradiction jusqu’au chaos. »

Mais il me semble que le résultat du pacte de Gaillard et Vossier, c'est d'avoir réussi à faire exister, dans une même oeuvre, deux orignaux. Francis et Georg. Le Famous et L'Infâme. Et tout mon travail, sera de faire tenir ensemble, en scène, au bord du chaos, ces deux originaux pour que jaillissent  leur chant d'amour et de remord. 


"Un jour ou l'autre quelqu'un viendra, qui sera capable de mettre plusieurs figures sur une même toile." Francis Bacon

Distribution
de
Julien Gaillard et Frédéric Vossier
conception, mise en scène
Pascal Kirsch
avec
Guillaume Costanza, Vincent Dissez, Arthur Nauzyciel
musique
Richard Comte
scénographie
Sallahdyn Khatir
création lumière
Nicolas Ameil
costumes
Virginie Gervaise
création vidéo et régie
Thomas Guiral
ingénieur du son
Julien Podolak
administration - production
Réjane Michel
Production
Production Compagnie Rosebud
Coproductions Théâtre National de Strasbourg, Théâtre National de Bretagne, Comédie - CDN de Reims, Comédie de Béthune - CDN Hauts-de-France, EMC - St Michel-sur-Orge
Accueils en résidence Théâtre de la Cité Internationale, CNDC-Théâtre Ouvert, T2G-Théâtre de Gennevilliers
Compagnie ROSEBUD / répétitions Grand Palais
Extraits & Sources
La presse en parle
Aucun article n'a été publié concernant Grand Palais pour le moment...